Français 5‎ > ‎Les rédactions‎ > ‎

Rédaction A

Essai

Le mariage est-il une pratique en voie de disparition?

Lisez ou visionnez les trois sources suivantes. D'après les informations contenues dans ces sources et d'après ce dont nous avons parlé en classe, vous devez produire un essai persuasif qui réponde à la question ci-dessus.

Source no 1

Introduction
Il s'agit d'un article publié sur le site Internet du quotidien Le Figaro. L'article rapporte des données statistiques parues sur l'état du mariage en France. Ces statistiques sont établies par l'INSEE (Institut National des Statistiques  et Etudes Economiques) en France en 2008.
Les Français se marient à plus de 30 ans  
Cécilia Gabizon
06/11/2009

En 2008, le nombre d'unions a encore diminué, selon les chiffres publiés vendredi par l'Insee.

Les jeunes ne se marient plus ! À 20 ans, ceux qui s'aiment vivent parfois ensemble. Mais d'alliance officielle, point. Désormais, il faut avoir passé 30 ans pour songer au mariage. L'âge du premier mariage ne cesse de s'élever : il a gagné un an depuis 2004 ! Les hommes célèbrent en moyenne cette union à 32 ans et 6 mois et les femmes à 30 ans et 5 mois.

Si l'on tient compte des remariages, cet âge moyen augmente pour atteindre 36 ans et 1 mois pour les hommes et 33 ans et 3 mois pour les femmes, selon l'Insee, qui publiait vendredi le bilan nuptial de l'année 2008. Une union sur cinq est aujourd'hui une deuxième tentative. Les hommes divorcés s'unissent à nouveau à 48 ans et 3 mois en moyenne et les femmes à 44 ans et 8 mois.

Concurrence du Pacs

Après le XIXe siècle, où l'on se mariait tard, une fois établi dans la vie, le XXe avait vu s'imposer les noces de jeunes, sésame de la vie en couple. «C'est au début des années 1970 que l'on s'est marié le plus jeune», rappelle France Prioux, directrice de recherches à l'Ined. Depuis, la tendance s'est inversée. «Toute la mise en union est retardée : le premier couple, comme la vie commune. Enfin, le mariage vient confirmer une union établie », détaille Xavier Niel, chef de la démographie à l'Insee. Encore n'est-il qu'une «forme possible du couple. Plus la voie majoritaire», insiste le démographe.

Si certains finissent par convoler lorsque les enfants sont là, d'autres se pacsent, à peu près au même âge. Enfin, beaucoup restent en concubinage. En 2008, le nombre de mariages a encore baissé. Quelque 265 400 unions ont été enregistrées en 2008, soit une baisse de 3 % par rapport à l'année dernière. Un reflux proche du plancher de 1995, année où les maires avaient célébré 261 813 mariages. «Même les divorcés se remarient moins», note France Prioux. La moitié convolait à nouveau dans les années 1980. Seuls 40 % le font maintenant. Enfin, le nombre de couples mixtes, où l'un des époux est de nationalité étrangère, baisse drastiquement. Il ne représente plus que 12,7 % des nouvelles unions enregistrées contre 16,8 % en 2003.

Se marier devient rare. Un acte d'amour, entouré de multiples précautions… qui n'empêchent pas les divorces ! «Autrefois, les notaires disaient : l'idéal est de vivre en concubinage et de mourir mariés. Maintenant l'optique a changé : on se marie après réflexion, on se quitte dès que l'amour cesse», résume France Prioux. En revanche, les pacs ont bondi pour atteindre 140 000 en 2008. Le phénomène de substitution gagne. Si l'on additionne les chiffres du mariage et du pacs, les officialisations augmentent.

Source no 2

Introduction

Il s'agit d'un graphique représentant l'évolution de l'âge moyen des personnes au moment de leur divorce. Ces chiffres, établis par Statistique Canada, concernent les années 1988 à 2003. En 2003, Statistique Canada a arrêté de collecter des données sur les mariages et les divorces.

Source : Pour 1988 : Statistique Canada, tableaux standards Divorces, 1991, no 84-213 au catalogue; pour la période de 1989 à 1992 : Statistique Canada, tableaux standards Divorces, 1992, no 84-213 au catalogue; pour la période de 1993 à 1995 : Statistique Canada, tableaux standards Divorces, 1996 et 1997, no 84F0213XPB au catalogue; pour 1996 et 1997 : Statistique Canada, tableaux standards Divorces, 1999 et 2000, no 84F0213XPB au catalogue; pour la période de 1998 à 2002 : Statistique Canada, tableaux standards Divorces 2001 et 2002, no 84F0213XPB au catalogue; pour 2003 : Statistique Canada, tableaux standards Divorces 2003, no 84F0213XPB au catalogue.
























Source no 3

Introduction

Il s'agit d'un extrait d'une émission de télévision diffusée sur la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone). Les animateurs discutent d'un certain nombre de chiffres concernant la nuptialité en Belgique.